Les Fondements du Massage Thaï | Sip Sen

Published January 3, 2021 | Updated January 16, 2021

Les Fondements du Massage Thaï | Sip Sen

Le fondement théorique du Thaï Massage Traditionnel est basé sur les lignes d’énergie parcourant notre corps. Dix (10) de ces lignes sont spécialement importantes pour le Massage Thaï : les « Dix Sen », « Sib Sen » ou « Sip Sen ».

Le passé de cette théorie remonte à la philosophie Yogi indienne. Selon le Yoga l’énergie de vie (appelée Prana) est absorbée par l’air que nous respirons et les aliments que nous mangeons. Grâce à ce réseau de lignes énergétiques, le Prana Nadis, l’être humain, est approvisionné en énergie vitale.

Ces lignes sont invisibles et ne peuvent pas être vérifiées anatomiquement. Elles forment une sorte de « seconde peau », un autre corps s’ajoutant à notre corps physique. Ce corps, appelé Pranayama Kosha, ou corps énergétique, contient une multitude de lignes, certains en dénombrent 72.000.

Si 72.000 n’est peut-être pas le nombre exact, il y en a énormément et le Massage Thaï en a sélectionné dix comme de première importance, sur lesquelles se trouvent les points d’acupression primordiaux. Masser ces points rend possible le traitement de certaines maladies et le soulagement de la douleur.

Ces points d’acupression peuvent être vus comme des « fenêtres » dans le corps qui rendent capables l’échange de l’énergie cosmique, grâce auquel le corps humain garde son équilibre avec les énergies de l’univers.

Les perturbations dans le flux d’énergie sont le résultat d’une insuffisance de Prana qui se traduit par la maladie. Travailler sur les lignes d’énergie avec le massage peut éliminer le blocage, stimuler le flux de Prana et aider à restaurer le bien-être général.

Le système chinois d’acupuncture et d’acupression est basé sur des théories similaires, mais aussi le Shiatsu japonais, induit du modèle chinois. Dans ces systèmes les lignes d’énergie sont appelées méridiens.

L’origine de ses systèmes est assez nébuleuse. Certains praticiens soulèvent l’hypothèse que leur racines sont aussi liées à la philosophie indienne Yogi, apportée de Chine par le Bodhidharma, un saint indien qui a établi le Bouddhisme Zen en Chine, mais cette hypothèse est elle aussi très discutée par les chinois.

Quelque soit la part des enseignements chinois, il y a peu de doute sur le fait que les Sib Sen du Thaï massage viennent d’une transmission indienne plutôt que chinoise. Cette relation est même avérée par la terminologie utilisée par les thaïs. En effet la plupart des mots dérivent clairement du sanscrit, le langage spirituel ancien d’Inde.

Par exemple, les trois premières Sen — Sen Sumana, Sen Ittha et Sen Pingkhala — ne sont pas seulement linguistiquement liées avec le sanscrit Sushumna Nadi, Ida Nadi and Pingala Nadi, mais elles suivent les mêmes chemins que leurs équivalents (les Prana Nadis).

Suggested eBooks
Le Massage Thaï Traditionnel | eBook eBook - Sib Sen Energy Lines eBook - Professional Thai Massage


Related Articles


L’Ergonomie du praticien du Massage Thaï Traditionnel

L’Esprit du Massage Thaï Traditionnel

Qu’est-ce que le Massage Thaï?

Les Fondements de la Médecine Traditionnelle Thaïe

Pancha Kosha

Histoire du Massage Thaï Traditionnel

Tous nos articles en français