Précautions & Contre-indications pour le Massage Thaï Traditionnel

eBooks | Blog | Cours & Ateliers | Newsletter

Précautions & Contre-indications pour le massage thaï traditionnel
Avant de commencer une session de massage thaï, nous questionnons toujours le patient à propos de son état (mental, émotionnel, et physique), de ses activités quotidiennes (travail, loisirs, sport) et son histoire médicale.

C’est important d’avoir ses informations pour savoir comment orienter la session et quelles techniques (ou exercices) peuvent ou ne peuvent pas être utilisé(e)s, savoir si vous avez besoin d’avoir une attention particulière avec certaines parties du corps ou même en éviter certaines. Parfois, on se rend compte qu’on ne peut pas donner un massage.

En général, vous pouvez donner un massage à n’importe quelle personne en bonne santé. L’âge, par exemple, n’a pas d’importante. Un bébé ou une personne âgée peuvent recevoir un Thaï Massage. Bien sûr, la durée de la session et les techniques utilisées doivent être adaptées aux caractéristiques du receveur.

Précautions

• Femmes enceintes entre trois et huit mois de grossesse peuvent recevoir un massage, en éliminant certains exercices. On ne couche pas la femme enceinte sur le ventre et on peut masser le ventre, mais avec de grandes précautions. La plupart du temps, ce massage se fait allongé sur le coté ou sur le dos. Les pressions sur les artères sont prohibées.
• Les personnes atteintes d’ostéoporose : les personnes âgées ont souvent les os poreux et fragiles, il faut être particulièrement attentifs au système osseux et aux articulations. C’est la même chose avec quiconque atteint d’ostéoporose.
• Faire attention avec les personnes qui ont du diabète, des maladies cardiaques, de l’asthme, de la tension ou victimes d’accident cérébral par le passé. Les pressions sur les artères sont prohibées ainsi que tout ce qui élève la tension.
• Il faut masser très délicatement la région entre les oreilles et les tempes, sous les aisselles, derrière les genoux, les genoux, sous le menton, les paupières, la fontanelle (surtout chez les enfants de moins de 2 ans).
• Dans les cas où les pressions sur les artères sont pratiquées : sur les bras jamais plus de 30 secondes et sur les jambes jamais plus de 60 secondes.
• Pour les patients atteint de VIH en évitant les échanges de fluides corporels (sang, lait maternel, …). Si vous avez une coupure, des blessures sur vos mains vous devez utiliser des gants.

Contre-indications

• Pas de massage pour quelqu’un qui a de la fièvre, qui est ivre, qui a un cancer, qui a subi une opération depuis moins de 3 mois ou qui a eu un accident il y a moins de 3 jours.
• Ne pas masser les os, la clavicule, la colonne vertébrale, la ligne du coude, les inflammations ou les zones gonflées, sur une peau malade ou à problèmes, sur la carotide, sur ou à coté des os fracturés, dans la zone d’une opération chirurgicale, d’un ulcère ou d’une plaie.
• Ne pas masser les zones avec des dermatoses, de l’arthrite ou une phlébite, mais on peut masser autour.
• Les patients avec des maladies infectieuses comme la grippe, la diphtérie et la tuberculose ne peuvent pas être massé pour ne pas exposer le receveur. Cela est valable dans les deux sens.
• Ne pas masser, étirer ou presser les zones des articulations artificielles ou des organes transplantés.
• Ne pas masser directement des varices, des hernies (osseuses ou organiques) ni essayer de les déplacer.
• Ne pas faire de torsions de la colonne vertébrale avec des personnes ayant des problèmes d’os (pincement de vertèbres, disques abimés ou cassés, hernies).
• Ne pas masser le ventre de quelqu’un qui vient de manger ou qui a de sérieux problèmes à l’estomac ou l’intestin.
• Ne pas masser des personnes ayant des courbatures (effort ou sport intense depuis 48 heures). Cependant des patients qui ont “forcé” dans les heures précédentes peuvent être aidés par des exercices d’étirements.


Tous nos articles en français