Outils du Thaï Massage et techniques

eBooks | Blog | Cours & Ateliers | Newsletter

Outils du Thaï Massage et techniques

Techniques

Quelles techniques utilisons-nous sur le corps du receveur pour qu’il puisse (re)fonctionner de manière optimale et naturelle, au maximum de ses capacités?

Dans le thaï massage, nous utilisons 7 techniques de base :

1. Mobilisation

o Articulations;
o Système musculaire.

2. Etirements

o Muscles;
o Tendons;
o Ligaments.

3. Massage

o Muscles;
o Système nerveux;
o Système circulatoire (sang);
o Système lymphatique;
o Système fascia (tissus connectés) ;
o Points de déclenchement ou d’acupression.

4. Pression plus ou moins soutenue

o Muscles;
o Système nerveux;
o Système circulatoire (sang);
o Système lymphatique ;
o Système fascia (tissus connectés) ;
o Points de déclenchement ou d’acupression.

5. Mouvements rythmiques (rock)

o Partie du corps;
o Articulations.

6. Percussion rythmique (drums)

o Muscles.

7. Réaligné (réalignement chiropratique, appelés « cracks »)

o Os;
o Articulations.
A l’aide des techniques mentionnées, nous tentons :
o d’améliorer l’amplitude des mouvements des articulations et du système musculaire;
o de soulager les tensions et blocages des points de déclenchement, des nœuds et des tissus enchevêtrés;
o de réaligner le squelette (les os) et les articulations ;
o de stimuler la circulation sanguine, le fonctionnement du système nerveux, le drainage lymphatique et le libre flux d’énergie à travers les 10 principales lignes d’énergie (Sib Sen) ;
o de gagner la confiance et le crédit auprès du receveur.

Outils

Dans le Thaï Massage, nous pouvons utiliser presque toutes les parties de notre corps pendant la session. En fait, notre corps entier est l’outil de massage, seule notre imagination limite les possibilités.

Nous utilisons notre corps pour mobiliser, étirer (tirer et pousser), masser, presser, balancer, faire des mouvements de percussion et réaligner (des parties) du corps du receveur.

Les outils que nous utilisons dépendent des besoins de la personne qui reçoit, de la force que l’on veut donner aux mouvements et des possibilités du receveur (structure de son corps, souplesse, handicaps, maladie, grossesse, etc).

Les outils les plus couramment utilisées sont :
Les doigts, les mains, les poings, les avant-bras, les coudes, les pieds, les talons, les genoux, les cuisses, les mollets, les fesses, l’aine, le ventre, le dos, les épaules.


Tous nos articles en français